Action sociale, santé et protection

JPEGVous êtes expatrié(e) français(e) et résidez au Vietnam. Sauf si vous êtes détaché(e) temporairement par votre société, vous n’avez plus droit aux prestations de la sécurité sociale française, qui sont soumises au principe de territorialité (c’est-à-dire réservées aux personnes résidant en France).

A l’étranger, la solidarité nationale s’exprime d’abord dans la possibilité d’adhérer à la Caisse des Français de l’étranger, caisse qui assure les personnes indépendamment du risque maladie qu’elles présentent (principe de solidarité). Elle s’exprime ensuite dans le cadre de l’action sociale et de la protection des personnes mise en œuvre par le Consulat général.

Le Consulat général a donc, dans différents domaines, un rôle de conseil ou d’information (assurance maladie, retraite), d’aide (bourses scolaires, aides sociales, protection des détenus) et parfois de médiation (protection des mineurs et des familles).

Enfin, si vous êtes victime d’un agissement délictueux ou d’un accident sérieux à l’étranger, le ministère des Affaires étrangères et du Développement international et le ministère de la Justice mettent à votre disposition le guide « Être victime à l’étranger » afin de vous aider dans vos premières démarches.

PNG PNG PNG PNG PNG PNG

Dernière modification : 23/02/2016

Haut de page