Adoptions au Vietnam

PNG


Vous souhaitez adopter un enfant vietnamien ? Plusieurs procédures sont possibles, suivant que vous résidez ou non Vietnam, ou que vous souhaitez adopter les enfants de votre conjoint vietnamien.

Vous ne résidez pas au Vietnam, la procédure est celle de l’adoption internationale. Elle est régie pour l’essentiel par la loi vietnamienne sur l’adoption, entrée en vigueur en janvier 2011, et par la convention de la Haye sur la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption. Elle concerne exclusivement les familles françaises (couples marié depuis plus de deux ans ou âgé de plus de 28 ans, célibataires – les parents devront avoir, au minimum, 20 ans de plus que l’enfant adopté), ayant reçu un agrément, et qui résident en France.

Les enfants doivent être âgés de moins de 15 ans (ou de 16 ans s’ils sont handicapés ou privées de leur capacité d’exercice en matière civile). Actuellement, les autorités vietnamiennes donnent la priorité à l’adoption d’enfants dits « à besoin spécifiques », à savoir les enfants handicapés ou atteints d’une maladie, ceux âgés de plus de 5 ans ainsi que les fratries.

Les familles doivent choisir soit l’Agence française de l’adoption (AFA), soit un organisme autorisé pour l’adoption (OAA), qui les accompagnera tout au long de la procédure.
Vous résidez au Vietnam, il vous est également possible d’adopter un enfant vietnamien en suivant une procédure locale. Vous ne serez cependant pas accompagné(es) dans vos démarches par un organisme français.

Enfin, vous êtes de nationalité française, marié(e) à un ressortissant vietnamien, vous pouvez, sous certaines conditions, adopter l’enfant de votre conjoint. Vous trouverez des explications sur les différentes procédures en consultant le site www.service-public.fr

PNG PNG PNG

Dernière modification : 20/01/2017

Haut de page